En déplacement pour inaugurer le local de campagne de Louis Aliot puis pour tenir une réunion publique, le maire de Béziers veut croire que la dynamique qui l’a conduit à sa victoire en 2014 peut permettre au député des Pyrénées-Orientales de conquérir Perpignan.

« J’ai besoin que vous gagniez« . Devant les journalistes lors de l’inauguration du local de campagne du candidat Louis Aliot, puis devant 250 personnes assemblées lors d’une réunion publique à la salle des Libertés, le maire de Béziers Robert Ménard était en déplacement ce vendredi 25 octobre à Perpignan, pour apporter son appui à son « ami » candidat pour la quatrième fois à la mairie de Perpignan.

Je ferai tout pour t’aider

Sur un ton volontairement populiste, mais sans écart de langage, le premier magistrat de Béziers, ancien journaliste, « arrivé par effraction » à l’hôtel de ville de la cité héraultaise, s’est surtout efforcé de vanter « les qualités humaines » de Louis Aliot , »qui comme moi aime les gens« . Puis de répéter les enjeux municipaux et électoraux qui se présentent à eux. « J’ai intérêt à ce que Louis Aliot gagne cette ville car aujourd’hui je suis un peu seul. On a besoin de montrer ensemble que l’on est l’alternative et je ferai tout pour t’aider« .

Devant les médias à l’intérieur de sa permanence cossue du 5 rue Mailly, le député du Rassemblement national s’est davantage posé en candidat antisystème et a promis à son invité du soir « un autre village gaulois en Occitanie en mesure de servir d’appui pour les reconquêtes futures« . En bon élève.

L’article de L’indépendant ici